INTERET DES INFILTRATIONS DU « MUR MENISCAL » PAR LES CORTICOÏDES DANS LES DOULEURS MENISCALES DU GENOU. A PROPOS DE 214 CAS

M. BOUVARD – A. JURET

Résumé

Les lésions méniscales traumatiques ou micro-traumatiques se manifestent souvent par des douleurs fémoro-tibiales pour lesquelles la ménisectomie n’est pas sans accélérer le processus arthrosique. Les infiltrations du « mur méniscal » du genou par les corticoïdes sont proposées aux patients consentants souffrant d’une douleur méniscale dégénérative ou post-traumatique. La technique consiste en l’injection en zone juxta méniscale d’un corticoïde après repérage à la palpation du point douloureux de l’interligne articulaire du genou et corrélation radiologique. Nous avons réalisé deux études non comparatives ; une première rétrospective de 178 patients âgés en moyenne de 44 ans et une deuxième prospective de 36 patients âgés en moyenne de 39 ans, concernant des patients traités par une série de 1 à 3 infiltrations pour une douleur méniscale confirmée par imagerie. Le critère de jugement combiné est la sédation de la douleur et la reprise de l’activité à J60/90. Les résultats sont favorables avec pour l’étude rétrospective: 106 patients répondeurs versus 46 non répondeurs (26 perdus de vue) et pour l’étude prospective: 28 patients répondeurs versus 6 non répondeurs (2 perdus de vue). Il n’existe pas de facteur prédictif clinique ou radiologique positif retrouvé simultanément dans les deux études et permettant de définir le profil du « bon répondeur » à ce traitement. Néanmoins, il faut noter que les douleurs méniscales accompagnées de blocages apparaissent comme une mauvaise indication du traitement infiltratif et qu’il convient par ailleurs d’effectuer parallèlement des injections d’acide hyaluronique lors de lésion du cartilage associée. Les infiltrations du « mur méniscal » offrent ainsi de nouvelles perspectives dans la prise en charge médicale de la douleur méniscale. Il reste à réaliser des études comparatives versus arthroscopie afin de déterminer leur place réelle dans l’arsenal thérapeutique.

Document complet (PDF)

Infiltrations du ménisque