Les injections d’acide hyaluroniques et les médicaments anti-arthrosiques d’action lente seraient au bord d’un déremboursement massif.

L’AFLAR écrit une lettre au président de la République et débute une pétition nationale :

lettre-ouvert-hollande

Cliquez pour lire la lettre