Entorse de la cheville : critères d’Ottawa

Les critères d’Ottawa

Les règles d’Ottawa édictées en 1994 ont précisé qu’un examen clinique précis et bien conduit peut suffire au diagnostic d’entorse du LLE et permet d’éviter la prescription de radiographies. Ce à la condition que : la palpation ne retrouve qu’une douleur sur le trajet et les insertions des faisceaux du LLE ; il n’y ait pas de douleurs sur les autres repères osseux (bord postérieur et pointe de la malléole, styloïde du 5ème métatarsien, scaphoïde, talon, …) ; le patient soit capable de marcher en charge plus de 4 pas (Fig. 6a et 6b). Ces règles n’ont été validées qu’après une étude prospective sur une population entre 18 et 60 ans. Le patient doit être clairement informé et obligatoirement revu dans les jours suivants en consultation par un médecin expérimenté pour un nouvel examen.

Rééducation de l’entorse externe de la cheville

Lire le rapport complet